PATRIMOINE

 

Saint-Côme-et-Maruéjols vous accueille et vous livre ses richesses typiques du midi méditerranéen. Coeur de la garrigue Nîmoise, la forêt de Saint-Côme-et-Maruéjols, vous fait perdre la tête sous les essences de chênes. 

 

Voici quelques informations pour courir et s'enrichir de votre passage en Vaunage.

 

Etymologie de Saint-Côme-et-Maruéjols - Sanctus-Cosmas (1146)

Cosmas, martyr du iiie siècle.

Maruéjols, du gaulois "ialo" (lieu, clairière, espace) caractérisé par un autre terme gaulois, l'adjectif maro- (grand).

La commune est née de la fusion, en 1812, des deux communes voisines de Saint-Côme et de Maruéjols ; la première, au cours de la Révolution Française, porta provisoirement les noms de Caramaule et de Cosme.

 

Sites et édifices remarcables :

- Oppidum de Mauressip ou Mouressipe : Site archéologique de type oppidum - 5e siècle av JC (Age du fer 2 ; Antiquité ; Haut-Empire), présence hellenisque, inscrit aux MH le 14 juin 1982. Propriété de la commune.

- Tour hellénistique et ruines attenantes d'habitat (4e siècle av JC). L'appareillage de cette tour a été repris au Moyen-Age pour, notamment, la construction de l'église Saint-André de Souvignargues.

- Horloge communale : très originale, tour coiffée d'une sorte de petite flèche à tuiles en écailles ressemblant à un minaret (fin 19e siècle) d'une hauteur de 27 mètres, édifiée en 1882-1883 en remplacement d'un campanile en fer forgé au sein de l'ancien château aujourd'hui mairie et école.

- Église : rebâtie à la fin du xviie siècle

- Temple : seconde moitié 19e siècle 1870

  • Fontaines ou griffes se situent sur deux places pittoresques ombragées de platanes
  • ancien moulin à vent surplombant le village à 202 mètres d'altidude

 

 (source : Loïc Vannson - Guide conférencier - Congénies - 30)

Ancien moulin à vent - Hivernatrail
Ancien moulin à vent - Hivernatrail